La santé du chat

Base de toute relation avec votre chat, son petit nom va lui rester durant toute son existence : il répondra à vos appels, réagira à vos ordres, et saura que ce patronyme le désigne : autant bien le choisir !

Maladies, soins, traitements… Le point sur la santé du chat

Le chat, comme tous les mammifères, est concerné par les zoonoses et les maladies, et peut également être victime d’accidents domestiques, qui sont beaucoup plus fréquents qu’on peut le penser. Il est donc intéressant de s’intéresser aux questions relatives à la santé du chat.

Qui dit questions de santé, dit docteur : dans le cas du chat ou du chaton, c’est bien entendu au vétérinaire que l’on va confier la gestion des obligations, et des problématiques de santé, et du diagnostic en cas de souci.

Choisir son vétérinaire

Le choix du vétérinaire est lié à un certain nombre de critères pratiques, qui ne sont pas inhérents à l’éleveur de votre animal (si ce dernier est de race) puisque vous pouvez très bien demeurer géographiquement très loin du naisseur de votre chaton.

Echographie réalisée à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort
Si vous avez la chance d’habiter à proximité d’une école vétérinaire, c’est un excellent choix !

Parmi les critères que je place personnellement en tête :

  • la proximité avec votre domicile
  • la disponibilité du praticien (service d’urgence ?)
  • la propreté et l’entretien des locaux et installations
  • l’intérêt (et l’expertise !) du praticien pour les chats
  • l’écoute et la confiance
  • la gestion des dossiers de vos animaux

Il faut bien tenir compte de la disponibilité de votre vétérinaire : s’il faut 15 jours pour obtenir un rendez-vous, fuyez ! De même, l’expertise au sein du cabinet vétérinaire (s’il y a plusieurs praticiens) est un critère important, notamment en matière de chirurgie.

L’importance de la première visite chez le vétérinaire

Cette première visite chez le vétérinaire est, dans le cas d’un chaton que vous avez acheté chez un éleveur, la véritable validation de votre acte d’achat, et vous protège en cas de vices cachés : en cas de problème, elle vous garantit le remboursement de votre chaton, et des frais engagés pour le soigner, le cas échéant.

Il faut noter que lors de l’acquisition d’un chaton chez un éleveur professionnel, le chaton aura à minima subit déjà deux visites chez le vétérinaire de ce dernier, avec remise de son carnet de vaccination.

Lorsque vous rencontrerez pour la première fois votre vétérinaire, n’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous passent par la tête !

Quid de la vaccination ?

Pour protéger le chat des principales maladies, la vaccination est, de loin, le meilleur moyen mis à disposition des propriétaires. La mise en place de la vaccination est donc de rigueur chez le chaton, au même titre que chez l’enfant.

La primo-vaccination chez le chaton

La vaccination du chaton s’opère en deux étapes :

  • à 9 semaines :
    • pour le coryza (qui provoque des affections des voies respiratoires et oculaires)
    • pour le typhus (maladie virale parfois mortelle, avec diarrhées et vomissements)
    • pour la leucose féline ou FeLV (qui se caractérise par une diminution des défenses immunitaires, rendant le chaton très vulnérable)
  • entre 12 et 16 semaines :
    • pour le rappel des vaccins réalisés à 9 semaine
    • pour la rage, si nécessaire (selon votre lieu d’habitation ou si vous envisagez de voyager avec votre animal)
Vaccination d'un chaton

Dans le cas des chatons adoptés avant l’âge de rappel, ce dernier est à la charge de ses propriétaires.

Les rappels de vaccins à l’âge adulte

Quand le chaton atteint l’âge d’un an, il est nécessaire de réaliser les rappels des vaccins déjà réalisés plus jeune : typhus, leucose, coryza (à minima), et rage si nécessaire.

Chaque année à la date anniversaire, votre chat devra avoir un rappel, afin de garantir la couverture vaccinale apportée par ses injections.

Les maladies chez le chat

D’origines variées, les maladies chez le chat sont nombreuses, et nos chats domestiques n’y échappent pas si l’on n’y prend garde : maladies infectieuses, virales, bactériennes ou survenant avec l’âge, les maladies félines sont parfois léthales et sans remède à ce jour connu. Le point sur la question.

Symptomatologie chez le chat

Quels sont les signes précurseurs de maladie chez le chat ? L’un des problèmes du chat domestique, est son habitude de prendre ses distances lorsqu’il est souffrant, contrairement au chien qui va venir chercher du réconfort. Le chat, lui, est plutôt du genre à s’isoler : il convient donc de prêter une attention toute particulière à tout changement de comportement et tout symptôme pouvant survenir.

Nos articles sur la santé du chat

Apprenez à mieux connaître la santé de votre félin : les questions de gestation chez la chatte, la stérilisation, la castration, les problèmes de vue ou les accidents domestiques…

Les dents chez le chat

En général, la plupart des articles présents sur Internet sur les dents des chats font référence aux maladies dont ils peuvent souffrir et comment les …
EN SAVOIR PLUS

À votre écoute !

Vous désirez une publication sur ce site pour présenter un produit ou un concept en relation avec les chats ?
Contactez-nous : nous sommes ouverts à toute collaboration.

NOUS CONTACTER

Retour haut de page