Home Conseils & astuces pour votre chat Santé du chat Comment prendre soin de son chat enceinte ?

Comment prendre soin de son chat enceinte ?

Si votre chatte attend des petits, vous devez savoir qu’elle aura besoin de certains soins spécifiques. Toutefois, ces derniers ne sont souvent pas faciles à déterminer. Dans l’attente de la naissance de la portée, vous vous posez sûrement des questions sur les bons gestes à adopter afin de venir en aide à votre félin. Ici, nous vous proposons justement quelques astuces pour y arriver.

L’alimentation de ma chatte gestante

L’alimentation de ma chatte gestante

De bons soins commencent forcément par une bonne alimentation. La règle ne souffre pas d’exception chez les chats. Pensez donc à augmenter la ration de votre félin. N’oubliez pas qu’il y a de fortes chances que votre chatte ne mette pas bas un seul petit. Il peut s’agir d’une portée de quatre à huit chatons et ces derniers se développent plutôt assez vite dans le ventre de leur mère. Ce qui fait qu’elle aura besoin de plus de nourriture. Vous devriez toujours faire attention à son alimentation mais surtout pendant les périodes de chaleurs du chat et pendant la gestation.

Les premières semaines, privilégiez des aliments qui favoriseront un bon développement des chatons. Toutefois, n’y allez pas brusquement, car votre chatte est adulte et pourrait facilement rejeter cette alimentation. Faites donc en sorte d’intégrer ce régime alimentaire de façon graduelle. L’alimentation du chat est un sujet à ne pas prendre à la légère.

Vous devez aussi faire très attention à ne pas la faire manger avec excès. Pour ce faire, donnez-lui des quantités de nourriture raisonnables plusieurs fois par jour au lieu de deux repas gargantuesques en une journée. En réalité, vous devez retenir que ce sont ses besoins en nutriments qui grandissent et non son estomac. Accompagnez toujours ses repas de beaucoup d’eau. Notez que ce type de régime ne doit pas couvrir uniquement la période de gestation, mais s’étendre continuellement jusqu’au sevrage de la portée. En effet, il lui sera utile pour l’allaitement qui risque de réduire sa mobilité. La gestation du chat : une période de vie intense.

Visite au vétérinaire

Visite au vétérinaire

Juste après l’apparition des premiers symptômes de gestation ou dans les deux semaines qui suivent, faites un tour chez le vétérinaire. Il s’assurera de l’état de santé de votre félin et de ses chatons à naître. Si vous souhaitez connaître le nombre exact de ces derniers, vous pouvez demander une échographie. Procéder ainsi vous aidera à évaluer la quantité de nourriture dont votre chatte a besoin. Profitez aussi de l’occasion pour la faire vacciner afin qu’elle transmette les anticorps essentiels à la protection de ses chatons.

Comment l’accompagner durant les semaines de gestation ?

Comment l’accompagner durant les semaines de gestation ?

Tout au long de sa gestation, votre chatte pourrait être sujette à de brusques changements d’humeur. Le comportement le plus habituel sera cependant la recherche d’affection. N’hésitez donc pas à la couvrir d’amour sans toutefois en faire trop. Vous pouvez la caresser de temps en temps, tout en veillant à ne pas trop insister. Par ailleurs, vous pouvez toujours la prendre sur vos genoux, mais faites-le avec toute la délicatesse possible et évitez au maximum son ventre.

Les chattes en gestation ont tendance à ne plus trop se déplacer. Très souvent, elles portent leur choix sur un endroit qu’elles aiment bien. Si c’est aussi le cas de votre félin, vous pouvez veiller à augmenter le confort de cette place si vous en avez la possibilité. Cependant, cette démarche louable pourrait ne pas être à son goût et lui faire changer d’endroit. Ne vous en étonnez pas. Après tout, elle sait mieux que vous, ce qui lui plaît.

Si vous souhaitez efficacement accompagner votre chatte, vous devez aussi être en mesure de détecter les signes qui indiquent qu’elle est sur le point de mettre bas. Ainsi, une perte d’appétit suivie d’une forte propension à boire de plus en plus d’eau devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Il peut aussi arriver que vous la voyiez étendue ou qu’elle donne l’impression d’avoir des difficultés respiratoires. Le véritable signal d’alerte correspond au moment où elle se met en quête d’un coin tranquille, spacieux et à l’abri de tout. Lorsque cela arrive, ne l’importunez pas. Faites juste preuve de patience en gardant un œil sur elle à distance. Vous pourrez ainsi contacter très rapidement le vétérinaire si vous remarquez une quelconque anomalie.

Une fois que la mère a mis bas, ne songez surtout pas à tout de suite vous approcher de ses chatons. Ils sont faibles et n’arrivent même pas encore à ouvrir les yeux. Vous pourriez être surpris de son instinct maternel qui provoquerait chez elle un réflexe d’hostilité à votre égard. Faites plutôt en sorte de lui assurer tout le confort dont elle aura besoin pour s’occuper de ses chatons.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here