Comment les amputations de chats affectent-elles leur vie ?

Malheureusement, en raison de maladies ou de complications, ou après un accident, il est parfois nécessaire d’amputer la queue ou le membre d’un chat. Cela peut sembler une mesure cruelle, mais elle n’est jamais pratiquée à la légère par les vétérinaires.

À LIRE ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur la santé chez le chat

Bien que cela soit une épreuve pour les propriétaires, le fait est que les chats s’adaptent très vite et se comportent souvent étonnamment bien un bout de queue en moins, voire même amputé d’une patte. Après une période d’adaptation, les chats adoptent leur comportement et développent de nouvelles attitudes, et peuvent mener une vie quasi normale.

Chat adulte amputé d’une patte arrière

Amputation de la queue du chat

Les queues des chats sont (la plupart du temps !) longues et mobiles, de sorte que les blessures accidentelles comme les fractures, les luxations, les abcès et les morsures sont fréquentes.

L’amputation de la queue est une procédure relativement courante, et n’a généralement pas d’effet à long terme sur la vie de votre chat. Il faut savoir que certaines races de chats ont cette particularité génétique de n’avoir pas de queue, ou une queue très courte : cela n’importe pour ainsi dire pas leur comportement ni leur faculté à se déplacer, à sauter ou à chasser (même si l’on considère que la queue joue un rôle de balancier naturel chez le chat domestique).

Amputation d’un membre

Il peut être nécessaire d’amputer un membre si le chat souffre d’une blessure grave lors d’un accident, ou s’il souffre d’une maladie grave telle qu’une grosse tumeur ou une anomalie congénitale. Si aux yeux de leurs maîtres, l’amputation est souvent vécue comme une catastrophe, la plupart des chats se débrouillent bien avec seulement trois pattes (d’autant plus s’ils sont opérés jeunes car leur faculté d’adaptation est d’autant plus rapide).

Il faut toujours une période de réadaptation pour que l’animal apprenne à se mouvoir sans son extrémité. Cependant, avec le temps, il gagnera en confiance et en sécurité, et éventuellement arrivera à marcher, et même à courir et à sauter, sans trop de difficultés.

Il est important d’aider votre chat pendant ce processus et d’essayer de ne pas être trop pressé : ne le forcez pas à sauter ou à courir, il vaut mieux laisser les choses se faire, et le laisser progresser à son rythme. Une fois que la période de récupération initiale de quatre semaines est passée, les chats peuvent mener une vie presque normale, sans limites.

Les chats dont la patte arrière a été amputée ont tendance à retrouver une mobilité presque normale, alors que lorsque la patte affectée est l’une des pattes avant, il faut généralement plus de temps pour que le chat adapte sa démarche. L’explication tient au fait que les pattes avant des quadrupèdes supportent une plus grande proportion du poids corporel. Les chats plus âgés peuvent avoir besoin de plus de temps que les autres pour s’adapter à cette nouvelle situation.

Aider son chat après une amputation

Après l’opération, votre vétérinaire vous donnera des instructions claires sur la façon dont vous pouvez aider votre chat à récupérer complètement durant la période de convalescence après une amputation. Il recommandera probablement de garder le chat à la maison pendant les premières semaines, peut-être même de limiter ses mouvements à une seule pièce pour l’empêcher d’essayer de courir et de sauter, tout du moins au début de sa rééducation, ce afin de ne pas freiner la cicatrisation.

Les premiers temps, votre chat peut avoir de la difficulté à accéder à son bac à litière, alors il peut être judicieux d’acheter un bac à litière adapté ou même de le découper pour le rendre plus facile d’accès.

Pour le reste de la vie de votre chat, vous devrez surveiller de près son poids, car un poids excessif peut entraîner une usure accrue des extrémités et de leurs articulations, ce qui peut augmenter le risque d’arthrite. C’est très important, car les chats peuvent prendre du poids s’ils bougent moins qu’avant.

La perte d’un membre peut également affecter l’interaction de votre chat avec les autres. Il est donc important de réintroduire graduellement le chat dans sa vie antérieure et de rester vigilant quant au fait qu’il mène une vie tranquille et sécurisée, surtout s’il est habitué à sortir librement à l’extérieur.

Jeune chat récemment amputé d'une patte arrière
Jeune chat recemment amputé d’une patte arrière
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page