Le Ragamuffin : un chat imposant et rare

Cette boule de poil semble imposante et pourtant, il cache bien son jeu. Calme, doux et particulièrement affectueux, le Ragamuffin mérite toute l’attention que l’on puisse lui donner.

À LIRE ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur les races de chats à poils mi-longs

Race récente qui n’est pas encore reconnue en France, le ragamuffin a la réputation d’être un chat-chien. Faisant partie de ses grands chats, sa croissance est lente. Comme le Maine coon ou son « ancêtre » le Ragdoll dont il est issu, c’est vers l’âge de 4 ans qu’il atteint sa maturité.

Quelles sont les origines du Ragamuffin ?

Venu tout droit des États-Unis, le Ragamuffin est un descendant du ragdoll, la fameuse race au doux surnom de « poupée de chiffon » dont Ann Baker fut l’instigatrice. Personnage excentrique, fantasque, qui aimait mettre en avant des histoires exceptionnelles sur la reproduction de cette race, elle était connue pour son exigence quant à la reproduction des ragdolls, et aux règles qu’elle imposait aux éleveurs qui s’étaient lancés dans l’aventure. Elle changera souvent les versions sur les origines de sa race et sèmera le trouble au sein de son propre programme.

Le Ragamuffin : une race imposante et rare

Elle était tellement déconnectée de la réalité, qu’il fallut en 1994 que des éleveurs lui tiennent tête en rompant ses pratiques et en quittant son programme d’élevage devenu trop lourd à mettre en place.

C’est ainsi que le Ragamuffin est né. Les éleveurs firent des croisements de ragdolls avec des chats persans, des angoras turcs et des chats himalayens (persans colorpoint), donnant un chat au caractère agréable et doux malgré sa grande taille et sa morphologie si particulière.

Encore méconnue, la race du Ragamuffin se doit de trouver sa place sur le marché des animaux de compagnie. La race ne sera officielle pour la World Cat Federation qu’en 2009, suivie de la Cat Fancier Association (CFA) en 2011.

Les caractéristiques de la race

Véritable boule de poil, le ragamuffin est un chat adorable au pelage long et doux. Dans cette race, toutes les couleurs sont admises, avec des taches ou des rayures. Chez son ancêtre le ragdoll, seuls 3 « patrons » sont reconnus : le bicolore, le mitted, et le colorpoint. Point de cela chez le ragamuffin, qui autorise absolument toutes les couleurs !

La longueur de ses poils va varier selon les endroits de son corps, plus longs autour de la tête, du cou et sur le ventre. Sa fourrure, très dense et souple, rappelle parfois celle du lapin angora.

Il a de grands yeux expressifs et intelligents, plutôt en en forme d’amandes alors que son ancêtre le ragdoll a, lui, plutôt les yeux ovales.

Jeune ragamuffin de couleur brown blotched tabby
Jeune chat ragamuffin de couleur brown blotched tabby

Imposant, il présente un poitrail large, un corps musculeux et pourtant, il donne une impression de calme et de tranquillité. Sa tête est arrondie avec de belles joues. Ses oreilles sont grandes, sa queue est en panache.

Le standard de race du ragamuffin est assez proche de celui du ragdoll. Toutefois, on peut trouver quelques différences notables :

  • son nez est plus court et plus creusé que celui du ragdoll, qui se termine plutôt de façon assez rectiligne
  • son crâne est bien bombé
  • ses oreilles sont légèrement penchées vers l’avant
  • il est plus joufflu
  • ses yeux sont en amande

Dans les fédérations reconnaissant la race, les croisements sont autorisés afin de diluer le courant de sang et limiter la consanguinité. Toutefois, ces mariages ne sont autorisés que toutes les 5 générations.

L’originalité des Ragamuffin

Le Ragamuffin est un chat imposant, grand et qui impose le respect. Pouvant peser jusqu’à 9 kg à l’âge adulte pour le mâle, et jusqu’à 6 kg pour la femelle, il est connu pour ses beaux yeux en amande débordants de douceur. C’est un animal qui n’a peur de rien. Absolument confiant de tout, il est très peu méfiant et ne saura se défendre s’il est attaqué. Une confiance qui pourrait lui apporter des ennuis ou lui jouer de drôles de tours.

Le caractère du Ragamuffin

De caractère doux, il semble placide aux premiers abords. Détrompez-vous, le Ragamuffin est un animal joyeux qui s’entend avec tout le monde. Sa famille est sa première préoccupation. Il aime son maître et se montre agréable et fidèle.

Il ne craint ni le changement, ni les enfants turbulents et s’accommode à tous les styles de vie. Appartement ou maison avec jardin, il est aisé d’élever un Ragamuffin. Les personnes âgées apprécient ce chat gentil qui aime les câlins.

Il ne présente pas de souci d’éducation de par son intelligence. Compagnon très curieux, il mettra son nez de partout et prendra plaisir à participer aux activités et à la vie de famille. Certains disent qu’il fait penser à un “chat-chien”.

Le Ragamuffin, côté santé

Le Ragamuffin est un animal qui prend le temps de grandir. Sa maturité n’arrive qu’au environs de 3 à 4 ans. Il atteint alors son poids et sa taille d’adulte. Il ne souffre d’aucun problème de santé en général. Étant une race récente, il n’existe pas de soucis héréditaires pour le moment, les éleveurs ayant fait un véritable travail de sélection en ce sens.

On peut toutefois imaginer que, descendant direct du Ragdoll, il soit prédisposé à la polykystose rénale : une échographie annuelle chez votre vétérinaire permettra de se rassurer à ce propos !

Vous pouvez surveiller ses articulations : le poids du Ragamuffin peut lui apporter quelques soucis même si, chez les chats en général, les problèmes articulaires comme la dysplasie sont rarissimes.

Bien qu’il n’ait pas besoin de régime particulier, le Ragamuffin à une nette tendance à la gourmandise : il faudra faire attention et surveiller ses rations alimentaires au quotidien. Que vous choisissiez des croquettes ou un autre type d’alimentation, privilégiez le haut de gamme. Le calcium et les protéines sont à ne pas négliger afin de l’aider à grandir au mieux.

Le Ragamuffin a-t-il besoin de se dépenser ?

Même si le Ragamuffin est un chat curieux, il n’est pas sportif pour autant. Il aime participer aux activités de la famille ou aux jeux des enfants, mais tranquillement. Il est d’autant plus important de faire faire attention à son alimentation pour éviter qu’il ne prenne trop de poids.

C’est avant tout un chat d’intérieur qui aime son confort. Il n’aura pas besoin de se dépenser beaucoup de par son caractère confiant et son poids, qui souvenez-vous peut atteindre les 9 kg à l’âge adulte. Un arbre à chat (costaud !) lui suffira pour faire un peu d’exercice physique régulièrement.

Prendre soin de son chat

Le Ragamuffin possède un pelage soyeux qui ne demande qu’un brossage régulier. Il n’est pas sujet aux nœuds. Comme il n’aime pas sortir, il suffit de surveiller de temps en temps ses yeux et ses oreilles.

Et puisqu’il s’agit d’une race récente sur le marché, n’hésitez pas à le mener chez le vétérinaire aux moindres problèmes. Il va de soi qu’il doit être, comme n’importe quel chat, vacciné et vermifugé comme il faut.

Le Ragamuffin a une espérance de vie de 15 ans en moyenne, et il est bien difficile aujourd’hui de donner une fourchette de prix pour l’achat d’un chaton : ils sont encore trop rares sur le marché européen.

Le ragamuffin, une race très rare en Europe
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page