Mon chat peut manger de l’avocat ?

À l’instar du chien, le chat fait partie des animaux les plus domestiqués par l’homme. Si le premier est apprécié pour sa loyauté, le second quant à lui est un compagnon très câlin. En réalité, le chat est un animal carnivore. Il consomme donc en principe de la viande et des produits similaires. Néanmoins, les chats ont un organisme fragile. De ce fait, il faut veiller à écarter de leur alimentation certains aliments. Parmi ceux-ci, on retrouve l’avocat. Ce fruit constitue en effet un redoutable danger pour votre animal.

Pourquoi il ne faut pas donner d’avocat à mon chat ?

L’avocat est nocif pour de nombreuses espèces animales, dont le chat. Lorsque ce dernier consomme de l’avocat, il s’expose à un risque d’intoxication. Le fruit en lui-même ainsi que ses composants (noyau, peau, feuille) sont dangereux pour lui. Cette toxicité de l’avocat à l’endroit du chat est due à la toxine fongicide dont il est composé. Il s’agit de la persine.

Celle-ci est un composé liposoluble dont la structure est semblable à celle des acides gras. Elle permet à l’avocatier de se défendre contre d’éventuels champignons. La teneur relativement faible de cette toxine la rend inoffensive pour l’homme. Par contre, elle est susceptible de provoquer des allergies à votre chat.

Les animaux atteints de telles allergies présentent des symptômes tels que le vomissement, la diarrhée, la dyspnée, la toux, l’œdème ainsi que l’apathie. La dose d’avocat pouvant entraîner des troubles digestifs chez le chat n’est pas déterminée avec précision. Cependant, une grande consommation peut lui être fatale.

Les dangers de l’avocat pour les chats

Les troubles que cause la consommation de l’avocat à l’organisme du chat peuvent se manifester sous plusieurs formes.

  • Les troubles digestifs

En cas de troubles digestifs, votre chat peut présenter des symptômes tels que les régurgitations (retour dans la bouche du contenu de l’estomac ou de l’œsophage). Il peut aussi faire des crises de vomissements et être réticent à manger d’où la perte de poids. La diarrhée, la constipation et les douleurs abdominales sont autant de troubles auxquels s’expose votre animal préféré.

  • Les difficultés respiratoires

Un chat éprouvant des difficultés respiratoires peut présenter des symptômes tels que les éternuements, les écoulements nasaux, le ronflement et l’étouffement. Néanmoins, si ces troubles résultent des voies respiratoires inférieures, ils se manifestent par la toux, l’essoufflement et la détresse respiratoire.

  • Les troubles cardiovasculaires

Les troubles cardiovasculaires se manifestent souvent par de graves difficultés respiratoires soudaines. Il peut également s’agir d’une paralysie brutale des deux membres postérieurs. Le second symptôme est dû en général à la formation d’un caillot de sang qui bloque les artères iliaques. Par ailleurs, il porte également le nom de Thrombo-Embolie Aortique Féline.

Que faire si mon chat en mange ?

Si votre chat consomme de l’avocat par accident, sachez que vous pouvez toujours lui éviter le pire. Le plus important est de savoir comment réagir face à ce genre de situations. Ne paniquez surtout pas et évitez à tout prix de lui faire avaler des substances dont vous n’avez aucune maîtrise. La première réaction que vous devez avoir est d’appeler le vétérinaire ou de vous rendre dans son cabinet.

Il est un expert des animaux et sait quoi faire pour soigner votre chat. Si votre animal a des antécédents particuliers, vous êtes invités à les communiquer au vétérinaire afin qu’il adopte le traitement approprié. Par ailleurs, si le vétérinaire tarde à venir ou s’il se situe trop loin de chez vous, il vous faut essayer de faire vomir votre chat en attendant.

Cela permettra de ressortir l’aliment avant sa digestion. Si vous n’y parvenez pas, l’autre solution envisageable est de lui donner du vermifuge. Ce médicament permettra de retarder, voire d’éliminer l’action des parasites responsables de ses lésions intestinales. Vous auriez ainsi réussi à atténuer ses maux en attendant que le vétérinaire vienne s’occuper du reste. Prenez toutefois les précautions nécessaires pour ne pas brusquer votre animal.

Le chat est un animal pouvant nécessiter une alimentation particulière. Il peut se montrer très capricieux et exigeant en ce qui concerne ses repas. En mettant à sa disposition tout ce qu’il lui faut, cela lui éviterait de toucher à tout ce qu’il voit dans votre cuisine. Si vous êtes du genre à partager ce que vous consommez avec votre petit félin, il faudra éviter certains aliments comme l’avocat. Sa consommation peut lui causer du tort. Si cela arrivait accidentellement, ne paniquez pas ! Prenez les bonnes décisions et tout rentrera dans l’ordre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here