Home Conseils & astuces pour votre chat Alimentation et nourriture du chat Pourquoi les chats ne peuvent pas manger du chocolat ?

Pourquoi les chats ne peuvent pas manger du chocolat ?

Les chats sont des animaux qui apprécient fortement une alimentation diversifiée. En réalité, s’il y a divers fruits et légumes efficaces pour compléter l’apport nutritionnel de ces animaux de compagnie, il existe également certains aliments à éviter dans leur gamelle. C’est notamment le cas du chocolat. Mais pourquoi le chocolat est-il dangereux pour les animaux ?

Pourquoi le chocolat est dangereux pour les animaux ?

Le chocolat est dangereux pour les animaux à cause de sa teneur en substances comme la théobromine, la caféine et la théophylline.

C’est le cacao contenu dans le chocolat qui est la cause de cette dangerosité. En effet, il contient une substance appelée théobromine,que la plupart des animaux ont du mal à assimiler normalement. La théobromine est une molécule qui se comporte comme un vasodilatateur pour les animaux. Elle dilate leurs vaisseaux sanguins en relâchant les muscles lisses des parois de ces vaisseaux. Cela provoque une augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle, chose qui peut entraîner la mort de ceux-ci.

En plus de la théobromine, le chocolat contient également de la caféine et de la théophylline. Ces derniers ont un impact négatif sur le système nerveux et respiratoire des animaux. Il faut donc retenir que le chocolat est dangereux pour les animaux (les chats y compris), car il agit comme un poison dans leur organisme.

Dans son avis du 10 juin 2008, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a été très claire sur le sujet. Elle a conclu que les teneurs maximales actuelles du chocolat pourraient être dangereuses pour certaines espèces animales. Pour la sécurité de votre chat, l’idéal serait donc d’éviter de lui en faire manger.

Quels sont les effets du chocolat sur l’organisme du chat ?

Les effets de cet aliment sur l’organisme du chat varient en fonction de la quantité consommée et de la teneur en cacao du chocolat. De façon générale, certains chocolats contiennent plus de cacao que d’autres, et la conséquence de leur consommation va d’une simple intoxication à des complications cardio-respiratoires capables de causer la mort de l’animal.

Les effets digestifs sont les premiers à se manifester chez le chat. En effet, ils surviennent seulement quelques heures après la consommation de chocolat. Le symptôme le plus fréquent est l’augmentation anormale de la salivation du chat. L’on peut également observer que l’animal vomit beaucoup. Il peut éventuellement faire une diarrhée.

Après les effets digestifs, c’est au tour des symptômes nerveux de se manifester chez l’animal de compagnie. Ici, le chat devient plus nerveux qu’à l’accoutumée. Il est très agité, a du mal à respirer convenablement, est essoufflé et souffre de tremblements incessants.

En ce qui concerne les effets cardio-respiratoires, ce sont les plus dangereux pour l’organisme de l’animal. Ils entraînent rapidement et brusquement la mort de celui-ci lorsqu’ils ne sont pas vite pris en charge. Ils se caractérisent par la tachycardie, la bradycardie et la tachypnée. Ces symptômes représentent respectivement l’accélération cardiaque, la diminution cardiaque et l’accélération respiratoire du chat.

Cependant, il est important de garder à l’esprit qu’il n’y a pas de mort subite de chat sans apparitions de symptômes. C’est la raison pour laquelle, il est conseillé de rester attentif aux comportements inhabituels de votre animal de compagnie.

Que faire si mon chat en mange ?

Si par inattention, vous laissez votre boîte de pâte à tartiner ouverte, il y a de fortes chances que votre chat en mange. Cette consommation peut se révéler mortelle pour le chat. C’est pourquoi vous devez immédiatement prendre contact avec un vétérinaire si cela arrive. Ce spécialiste est à même de prescrire un traitement adéquat en fonction des symptômes présentés par l’animal. Étant donné qu’il n’existe pas d’antidote contre la théobromine, le vétérinaire procédera par traitement éliminatoire et symptomatique pour soigner le chat.

Le traitement par élimination

Il s’agit pour le vétérinaire d’expulser les résidus de la théobromine de l’organisme du chat. Cette expulsion peut se faire par les vomissements ou l’urine. Le traitement par élimination peut être réalisé :

  • en faisant vomir l’animal
  • en effectuant un lavage gastrique
  • en exerçant une fluidothérapie (perfusion).

Néanmoins, il est important de savoir que dans ce type de traitement, la perfusion est systématique. Elle permet d’aider l’animal à évacuer les molécules intoxiquées, par l’urine.

Le traitement par symptômes

Ici, il s’agit pour le vétérinaire de soigner votre animal en fonction des symptômes que celui-ci présente. Très souvent, c’est le cas des symptômes cardiaques et nerveux. Ainsi, l’utilisation de certains médicaments pour calmer les douleurs, les symptômes digestifs, cardiaques et contrer les convulsions du chat est de mise. Il s’agit notamment :

  • des anti-diarrhéiques,
  • des pansements gastriques,
  • des antalgiques,
  • du vallium,
  • de la lidocaïne, etc.

Pratiquer l’automédication sur votre chat est vivement déconseillé dans de telles situations. Cela pourrait aggraver les choses et faire trépasser l’animal. L’idéal est de faire appel au vétérinaire. Lui seul est habilité à prescrire le dosage et le traitement adaptés au cas de votre animal. Il vous donnera également des conseils qui vous permettront de varier l’alimentation de votre chat pour le maintenir en bonne santé.

Source : https://www.anses.fr/fr/system/files/ALAN2010sa0058.pdf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here