Mon chat peut boire du lait ?

Comme tous les mammifères, l’alimentation de base de tous les petits animaux est le lait. Les chats n’échappent pas à cette règle naturelle. Alors, intéressons-nous aux réalités de l’alimentation de ces petits félins.

Est-ce que les chats peuvent boire du lait ?

La première des choses à ne pas oublier, c’est que les chatons sont nourris au lait par leur maman. La réponse est donc sans équivoque. Les chats peuvent consommer du lait. Cependant, celui qui est déjà à l’âge adulte ne peut en consommer qu’en quantité limitée, car la surdose peut avoir des effets indésirables sur sa santé. La complication qui est liée à cette consommation survient du fait qu’en grandissant l’organisme des chats ne produit plus d’enzyme lactase comme pendant la période où ils sont allaités par leur maman.

Ainsi, ils supportent de moins en moins le lait. Il se pose alors un problème de digestion. Le chat peut présenter des épisodes diarrhéiques, de la constipation et de nombreux autres symptômes. L’alimentation au lait de votre chat adulte n’est pas nécessaire, si vous lui assurez déjà un régime alimentaire sain et équilibré.

Pourquoi les chats aiment-ils le lait ?

La théorie la plus partagée sur l’amour des chats pour le lait est celle du retour en enfance. La consommation du lait est pour eux un souvenir de la période de l’allaitement. Certains comportementalistes animaliers disent que les chats ne sont pas attirés uniquement par des aliments réputés bons pour leur santé.

Attention aux allergies et intolérance de votre chat

Malgré tout l’engouement qu’ils manifestent, certains chats peuvent présenter une intolérance au lait. Les plus courantes sont celles qui sont dues au lactose. D’autres chats sont quant à eux allergiques aux protéines de lait. Le mieux à faire est donc de ne pas lui en donner. Dans le cas où le chat tolère et digère bien le lait, il est important de veiller à la quantité consommée de manière journalière. Il est donc recommandé par les vétérinaires de ne pas dépasser quarante centilitres par jour.

Pour les signes d’allergie et d’intolérance, il faut observer le chat et déceler des symptômes tels que :

  • les rougeurs ;
  • les démangeaisons ;
  • les troubles digestifs ;
  • et les diarrhées.

Pour limiter tout risque d’intolérance, il faut donner beaucoup d’eau à votre chat. Cela diminuera la formation des calculs urinaires et permettra de le garder en bonne santé. Toutefois, la quantité d’eau à donner varie selon le poids de votre chat. Elle tourne généralement autour de 150 à 250 millilitres par jour.

Comment nourrir un chaton orphelin ?

Recueillir et nourrir un chaton nécessite un ensemble de précautions importantes qui doivent être prises. La première des étapes est le passage en consultation vétérinaire. L’objectif est de vérifier son état de santé général. Le vétérinaire vous donnera ainsi les conseils pour vous en occuper au mieux et surtout la nourriture indiquée pour sa bonne croissance.

L’idéal pour un chaton, c’est d’être nourri au lait de sa maman. Il faut donc trouver au chaton orphelin une chatte qui l’accepte dans sa portée. Le cas échéant, il faut faire le choix d’un régime adapté à l’âge du chaton. La première alternative est le biberonnage. Cette méthode suit des règles assez strictes qui concernent le type de lait à administrer et à quelle fréquence. Il est important de ne jamais donner du lait de vache à un chaton. La composition de ce lait est inadaptée au besoin de son organisme. Cela peut rapidement entraîner de graves complications digestives.

Le lait maternisé est celui qui convient le mieux au chaton. Il est disponible dans les surfaces spécialisées. Pour la fréquence d’administration, il faut faire boire un biberon toutes les deux heures jusqu’à ce que le chaton ait vingt et un jours. Dès qu’il a atteint les cinq semaines, il faut nécessairement réduire le nombre de biberons à trois par jour.

Quand le chaton a trois semaines, il est recommandé de mettre à sa disposition un bol de croquettes humides particulièrement conçues pour les chatons. Cela l’aidera à découvrir les nourritures solides. Les croquettes peuvent être alternées par la pâtée pour chaton. Par ailleurs, l’alimentation au lait doit s’arrêter à l’âge de six mois, mais ce n’est pas le moment de l’alimenter comme un chat adulte. C’est à uniquement à partir de neuf mois que l’alimentation peut changer, car le chat aura déjà atteint sa taille adulte.

Pour la bonne santé de votre félin, il faut suivre son alimentation de près, mais aussi choisir les aliments adéquats pour son bien-être et sa bonne croissance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here