Quels sont les besoins primaires du chat

Le chat est un animal domestique différent des autres. C’est en effet un animal qui ne peut pas être éduqué comme votre chien. Ainsi, pour réussir cet exercice, il est essentiel d’assurer à l’animal ses besoins, notamment ceux primaires. Lisez cet article pour découvrir ces différents besoins du chat.

Les besoins pour vivre

À l’instar des humains, le chat dispose de besoins fondamentaux. Ces besoins qui lui permettent de bien vivre sont notamment : manger et dormir.

Manger

L’alimentation reste un facteur très important pour le bien-être et la survie de votre compagnon. Pour commencer, vous devez savoir que le chat est un excellent grignoteur qui exige une alimentation en libre-service. Cependant, tous les chats n’ont pas la capacité de bien se rationner. Il convient donc de repartir la ration quotidienne par sections d’heures. Cette répartition aidera votre compagnon à être autonome et à mieux se réguler.

Par ailleurs, il est également crucial de savoir choisir la nourriture de votre animal de compagnie. Retenez que la nourriture conseillée pour ce dernier devra renfermer 50 % de poisson ou de viande bouillie, de 20 % de légumes verts cuits, de 20 % de céréales et de 10 % d’huiles et de compléments vitaminés. N’hésitez pas à choisir pour une alimentation maison ou industrielles comme les croquettes ou la pâtée.

Puisque le chat aime la régularité et la nourriture, il serait alors préférable de respecter son transit et éviter de varier ses menus. Ne lui proposez pas une alimentation assez chaude ou assez froide, l’animal préfère une nourriture tempérée.

Dormir

Le sommeil du chat dure environ 16 heures sur 24 heures, ce qui montre que, le chat passe les 2/3 de sa vie à dormir. Ce temps regroupe en réalité somnolence, sieste et sommeil. Néanmoins, cela ne voudra forcément pas dire qu’il est épuisé. Le sommeil du chat retrace plusieurs caractéristiques et les mesures de son activité cérébrale se rapprochent de celle de l’homme.

La première caractéristique concerne le sommeil mental qui le représente les phases longues de son sommeil. Généralement, la durée de ces phases est de vingt à trente minutes au cours desquelles l’activité cérébrale de chat présente des ondes et lentes et de large amplitude. On note le ralentissement de sa respiration, une détention de ses muscles de même qu’une fermeture de ses paupières.

Deuxièmement, le sommeil de votre compagnon est aussi caractérisé par des séquences d’ondes rapides, mais de basse amplitude : il s’agit du sommeil paradoxal. Si au cours de cette phase, le chat dort profondément, ses moustaches, ses yeux, sa queue ou ses pattes pourraient bouger. Pour finir, la troisième caractéristique du sommeil du chat se manifeste par le fait qu’il est en alerte même quand il se repose. Il pourrait donc bondir sur sa proie ou fuir à n’importe quel moment.

Par ailleurs, les arbres à chats constituent une meilleure la meilleure solution pour permettre à vos chats de bien dormir.

Les besoins en plus

En dehors des besoins nécessaires à la survie, le chat doit satisfaire d’autres besoins pour une bonne éducation.

Se sociabiliser

Intervenant dès le premier mois, la sociabilisation est une phase qui permet d’apprendre au chaton des codes de communication et aussi la façon dont il réagira face aux expériences vécues. Les différents piliers de référence, sa façon de réagir et son alimentation seront à l’origine de son tempérament et ses prédispositions face aux évènements. Plus un chaton vivra d’expériences à la fois enrichissantes et non traumatisantes, plus son niveau de sociabilisation sera élevé.

Chasser et se dépenser

Le chat a un instinct chasseur. Comme toutes espèces de prédateurs, la fonction principale du chat est de se nourrir et d’en faire autant pour sa progéniture. Contrairement aux autres animaux comme le lion, le chat opte pour une chasse en solitaire.

Tous les chats proposent en effet un même principe en matière de chasse : se tapir dans l’ombre, émettre discrètement des pas, capturer sa proie, la tuer puis jouer avec cette dernière avant de la manger. Si les petits animaux sont souvent achevés dans l’immédiat, le félin préfère parfois laisser partir sa proie pour la capturer de nouveau. En ce qui concerne le saut de votre animal, cela lui permet de contrer facilement les tentatives de fuite de sa proie.

Par ailleurs, le chat a besoin de jouer et de se dépenser. Ce besoin sera encore plus accentué chez ceux qui habitent l’appartement, car ils ont très rarement accès à l’extérieur. Pour satisfaire ce besoin, ils vont se défouler à travers de longues minutes de courses.

Une aire pour déféquer

Pour assurer la propreté de votre chat, vous devez lui procurer un espace pour déféquer. Pour cela, installez dans un coin discret de votre maison un bac rempli de litière pour chat. Puisqu’il a l’habitude d’éliminer loin du lieu de consommation, il serait donc judicieux de mettre la litière à plus de 2 mètres de sa gamelle. Au début, il est important de lui apprendre à s’adapter à sa litière en le conduisant régulièrement vers le bac après le repas. Si votre animal n’exécute vos consignes, il ne servirait à rien de le punir. Soyez patient et n’hésitez pas à lui répéter les mêmes enseignements chaque fois qu’il désobéit. Il finira par prendre le pli.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here