Les chats himalayens : tout ce qu’il faut savoir sur la race

L’himalayen ou colourpoint est une race de chat très connue aux États-Unis. En Europe ou dans les autres pays, ils sont plus discrets. Boule de poil, avec un charme irrésistible, ce félin est à croquer. Qui peut résister à son pelage, et à ses pattes toutes mignonnes.

Zoom sur son origine, et quelques caractéristiques spécifiques dont sa santé et son mode de vie. Vous allez découvrir, tout ce qu’il faut savoir sur cette race. Connaisseur ou amateur, cet article révèle tous les secrets des chats himalayens.

Retour sur les origines du chat himalayen

Le nom himalayen fait un rappel au nom de la chaîne de montagne, la plus haute du monde l’Himalaya. Tout nous laisse à croire que cette race de chat vient de la partie, entre l’Inde, la Chine, le Pakistan et le Népal. En, fait, c’est n’est pas vrai. Le mot himalayen a été tiré de l’adjectif «himalayen», ceci fait référence à l’addition de deux couleurs dans les zones distale du corps.

Ce mélange a été remarqué chez d’autres animaux comme le lapin himalayen. Ainsi, cette race de chat a été nommée aussi himalayen. Revenons sur les vraies origines de ce chat extraordinaire. L’himalayen est le fruit d’un programme de recherche, effectué par les généticiens suédois et américains entre 1924 et 1930. A la suite des quelques années d’essais, un accouplement a été fait, entre une siamoise au poil mi-long, et un persan noir-bleu.

De là, est né notre fameux himalayen. La race a eu une reconnaissance officielle, en Angleterre en 1955, puis aux États-Unis en 1957. En 1958, la race a eu un grand succès, en gagnant la première place, au concours du meilleur chat à poil long. Actuellement, plusieurs pays de l’Europe ignorent son existence. Ou plutôt, néglige son origine et sa particularité. Néanmoins, les américains et les anglais l’affectionnent vivement.

Quelles sont les caractéristiques du chat himalayen ?

Cette race est souvent confondue avec le persan, d’où son appellation persan colourpoint. Ce qui le distingue vraiment, ce sont leurs narines retroussées, donnant un effet écrasé. L’himalayen a une fourrure luisante et bien touffue. Toutefois, à la naissance, le poil de l’himalayen est tout blanc.

Quelles sont les caractéristiques du chat himalayen ?

C’est au cours des trois premières années de sa vie, que les pointes foncées se dessinent. Concernant la morphologie, ce matou est rond et massif, avec les pattes courtes. Son crâne est large et doté d’une jolie rondeur. Les yeux bleus tout ronds, lui donne un regard attendrissant et expressif. Ses oreilles quant à elles, sont petites, ouvertes et arrondies.

La douceur et le calme soulignent le trait de caractère de ce félin. Cette boule de poil est très affectueux et adore les câlins. Il aime bien manifester ses affections, envers son maître. Quand son propriétaire manque d’attention pour lui, l’himalayen n’hésite pas à en réclamer. Il se peut qu’il reste scotché à son tuteur, jusqu’à ce qu’il lui prête attention. De nature passif, il aime rester tranquillement dans son lit douillet.

Contrairement aux autres chats, il n’apprécie pas particulièrement les exercices physiques, et les sorties.  Toutefois, il existe quand même des colourpoints, un peu plus actif par rapports aux autres. Surtout s’ils sont issus d’un croisement avec un siamois qui sont plus dynamiques. Une structure telle que l’arbre à chat peut être un bon moyen pour stimuler ce caractère, un peu effacé.

La santé du chat himalayen

L’état de santé des chats de race comme les colourpoints est sensible. Des suivis et contrôles réguliers chez le vétérinaire doivent se faire rigoureusement.

  • L’himalayen est littéralement, une vraie boule de poil. Ces longs poils lui causent des problèmes de santé. Notamment, l’ingestion de sa fourrure. Une fois avalée, celle-ci reste souvent dans l’appareil digestif. Or, il ne pourra la digérer facilement. Ce qui peut créer un problème au niveau de son estomac. Cette ingestion des poils peut aussi générer des problèmes respiratoires.
  • D’autre part, le colourpoint a des narines écrasées. Elles doivent être bien nettoyées, sinon des problèmes de respiratoires peuvent apparaître.
  • Le pelage long, bien fourni, soyeux et doux au toucher séduisent les amateurs de compagnie féline. Cependant, cette fourrure nécessite un brossage quotidien, sinon des nœuds peuvent se former, et risque de lui faire mal.
  • Une alimentation saine s’impose pour garantir sa bonne santé. La plupart du temps, il est victime d’un embonpoint. Afin qu’il garde son poids normal, il vaut mieux rationner leur repas. L’idée, c’est de donner à manger deux ou trois fois par jour, en petite quantité.
  • Cette race est souvent atteinte d’une maladie génétique des reins, appelé la polykystose rénale (PKD). Un test de dépistage ADN est disponible. Avec ce test, la contamination avec la génération future, peut être prévenue.

Le chat himalayen : chat d’appartement ?

Le chat himalayen est à la base docile. C’est cette qualité qui fait de lui un chat d’appartement. Les bruits le contrarient, de ce fait, il peut rester constamment à la maison pour profiter du calme. Vous n’aurez pas à craindre que votre matou se perd, ou s’enfuit. Se blottir dans les bras de son maître, ou juste dormir dans un panier sont ses activités préférées. C’est donc un compagnon idéal pour les adultes, qui mènent une mode vie calme.

Néanmoins, il se plairait bien également dans une famille avec des enfants. Étant donné que les enfants adorent cajoler les chats. Les besoins affectifs du minou seront bien remplis, dans un tel environnement. N’empêche que, si les enfants sont hyperactifs et turbulents, l’himalayen risque de se sentir frustré. L’himalayen est aussi, un chat joueur. Pendant l’absence de son propriétaire, il cherchera naturellement à s’occuper car il ne supporte pas la solitude.

Posséder des accessoires pour chat, comme: l’arbre à chat, le coussin-grattoir, ou le tunnel; est une bonne idée. Tous ces équipements vont l’occuper pendant votre absence. Afin que cette boule de poil, puisse cohabiter harmonieusement avec les humains, il faut les habituer aux bruits quotidiens.

Ces derniers peuvent facilement les perturber. Dès leur jeune âge, il faut le familiariser, petit à petit avec les bruits de la maison, comme ceux des aspirateurs, et autres appareils électroménagers bruyants.

Vivre avec un himalayen est un privilège, le maître bénéficie de son affection et de sa quiétude. Néanmoins, cela nécessite des précautions, à cause de son état de santé fragile. Il faut être vigilant avec son alimentation, le toilettage ainsi que les exercices physiques.

Comme il s’agit d’un animal passif, ne vous lassez pas de trouver des activités interactives à lui proposer car les sorties ne lui tentent pas autant. De plus, les jeux renforcent les liens et contribuent à l’épanouissement du chat.

Voir plus d'astuces et conseils
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply