Les chaleurs chez la chatte : durée, comportement, astuces !

Vivre avec une chatte en chaleur peut être parfois un peu compliqué. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des astuces pour diminuer l’effet des chaleurs, et que la stérilisation peut définitivement couper ce comportement fort gênant (d’autant plus si la chatte n’est pas destinée à la reproduction !)

À LIRE ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur le comportement des chats

Il peut être intéressant de comprendre le fonctionnement du cycle hormonal de la reproduction chez la chatte, de voir combien de temps durent les chaleurs, à quel rythme elles surviennent, et surtout, ce qu’il faut faire pour les limiter… ou les éviter !

D’où viennent les chaleurs ?

Les chaleurs sont intimement liées à la sécrétion de mélatonine (liée à l’obscurité et donc à la longueur des nuits) qui, lorsque sécrétée massivement, inhibe les chaleurs en faisant baisser les œstrogènes chez la chatte : on parle alors d’anœstrus saisonnier.

Quand les jours rallongent et que les nuits raccourcissent, la chatte voit son niveau de mélatonine décroître, ce qui provoque une montée du niveau d’œstrogènes, et déclenche les chaleurs.

Le comportement des chattes en chaleur

Les chaleurs sont une période fondamentale dans le cycle reproducteur des chats. Pendant ces dernières, les chattes manifestent une série de symptômes par lesquels ils communiquent aux chats mâles qu’elles sont sexuellement réceptives, prêtes pour la copulation et la reproduction. Il est facile d’identifier quand un chat est en chaleur parce que ses symptômes et comportements sont très caractéristiques.

La chatte en chaleur se roule très souvent au sol !
La chatte en chaleur se roule très souvent sur le dos !

Les chats ne saignent pas pendant la chaleur, mais vous pouvez savoir que votre chat est en chaleur si elle présente les signes suivants :

Elles deviennent très, très affectueuses !

Les chats peuvent présenter des changements de caractère et de comportement dus aux fluctuations hormonales, au même titre que beaucoup d’autres mammifères. En période de chaleur, la chatte demande des câlins et peut devenir très insistante, même si usuellement elle est plutôt réservée.

Chez les spécimens déjà très câlins, cela peut devenir (vraiment) très pénible !

Elles se frottent contre tout ce qu’elles trouvent

Se frotter partout fait parti des comportements de la chatte en chaleur

Les félins en chaleur frottent leur corps contre leurs maîtres, mais aussi contre tout ce qu’ils trouve, meubles compris ! L’objectif de ce comportement est de laisser des traces olfactives (via leurs phéromones) afin d’indiquer aux mâles qu’elles sont là, et qu’elles sont réceptives.

Elles roulent sur le sol

Face vers le haut, couchées sur le dos et montrant leur ventre et leurs organes génitaux comme une revendication pour les mâles.

Leurs miaulements sont très typiques

Les miaulements de chaleur ne sont pas les miaulements habituels, ils sont souvent insistants, rauques et semblent désespérés . C’est leur façon d’appeler les chats du voisinage pour leur dire qu’il est temps pour elle d’être maman.

De plus, pendant la phase œstrale de la chaleur, si vous caressez votre chat en posant votre main sur son dos, il soulève ses hanches en détournant sa queue vers un côté . Il le fait parce que c’est la posture de conduite quand ils ont le mâle au-dessus d’eux.

Premières chaleurs chez les chats

Les premières chaleurs d’une chatte arrivent souvent assez tôt, rarement vers 4 mois, et le plus souvent autour de 5/6 mois. Il peut arriver que certaines chattes soient retardées, et voient arriver leurs premières chaleurs vers 11 mois.

De manière générale, les chaleurs surviennent quand le chat atteint 75% de son poids adulte.

Il y a également un critère de variabilité lié à la race : chez les chattes à poils courts, les chaleurs surviennent généralement plus tôt que chez les chattes à poils mi-longs ou longs. De la même manière, en présence d’autres chattes en chaleur, les jeunes chattes peuvent également prendre une avance certaine sur le déclenchement de leurs premières chaleurs.

Combien de temps durent les chaleurs ?

Les chaleurs chez le chat durent généralement de 4 à 14 jours, et leur fréquence varie également d’une femelle à l’autre (tous les 8 à 10 jours, le plus souvent). En cas d’ovulation sans fécondation (ce qui peut par exemple se produire avec un mâle castré qui était reproducteur auparavant – expérience vécue !), 40 à 60 jours peuvent s’écouler avant de nouvelles chaleurs.

La durée des chaleurs varie aussi selon la race de la chatte : si chez la chatte persane, elle est assez courte (en moyenne 6 jours), chez la siamoise, elle dépasse fréquemment les 10 jours. De manière plus générale, chez les chattes à poils courts, les chaleurs durent plus longtemps que chez les chattes à poils longs.

Comment calmer un chat en chaleur ?

  • Vous pouvez être affectueux avec elle et la câliner pendant sa période de chaleurs. Il est bon d’en profiter pour la caresser ou lui brosser les poils là où habituellement elle ne se laisse pas faire, lorsqu’elle s’approche de nous, surtout si par nature elle est timide ou peu câline !
  • Vous pouvez également lui fournir un endroit confortable et calme de la maison. Il est prouvé que la tranquillité calme les ardeurs des chattes en chaleurs.
  • Il est très important d’éviter tout contact avec un chat mâle qui n’est pas castré. Si possible, fermez les entrées domestiques, afin que d’autres chats ne puissent pas entrer de l’extérieur, et surveillez les espaces ouverts communs.
  • L’ herbe-à-chats est efficace sur certaines chattes en chaleur. Cela peut valoir le coup d’essayer, peut-être qu’elle se calmera un peu plus, bien que chez certains chats, elle puisse avoir l’effet contraire. Gardez cela à l’esprit.
  • Enfin, les phéromones félines Feliway naturelles ou synthétiques, peuvent aider à surmonter cette période de troubles. Elles sont efficaces pour les chats  présentant des symptômes de stress, cela peut souvent être une bonne idée pour calmer leurs ardeurs durant le cycle ovarien de la chatte.

Les différentes phases du cycle de la chatte

La lumière du soleil et la durée du jour sont des facteurs importants dans l’apparition de l’œstrus (période de disponibilité à l’ovulation de la chatte). Ceci apparaît généralement lorsque les jours sont les plus longs.

Cependant, cette règle est applicable aux chats vivant principalement en extérieur : chez les chats domestiques vivant en intérieur, ces cycles peuvent varier car les conditions climatiques interfèrent moins au niveau de la luminosité ambiante.

Concernant le cycle de reproduction de la chatte, on peut distinguer 5 phases qui sont :

  • Le Proestrus : cette phase marque le début de l’ovulation. Bien que la chatte ait des comportements de chaleur, elle refuse agressivement le mâle. Souvent, cette phase passe inaperçue.
  • L’Oestrus  : un ou deux jours après la période du proestrus, vient l’œstrus. D’une durée moyenne d’une semaine, elle varie selon les races (de 5 à 6 jours chez le Persan, à plus de 10 jours chez le Siamois). Durant cette phase d’acceptation du mâle, tous les symptômes des chaleurs sont visibles, et s’il y a accouplement, la chatte ovule.
  • L’interoestrus : en l’absence d’ovulation, il y a une pause de 3 jours à 2 semaines après laquelle la chaleur revient.
  • Le metoestrus : se produit lorsqu’il y a eu fécondation ; c’est la phase de gestation de 65 jours en moyenne, ou de pseudogestation (si la fécondation n’a pas fonctionné ; période qui dure généralement 1 mois).
  • L’Anoestrus : Ce repos sexuel prend place généralement de septembre (2 mois après le solstice d’été) à février (2 mois après le solstice d’hiver), lorsque les journées sont plus courtes.

Notez que la chatte, contrairement à la chienne, ne subit aucune modification externe de son appareil reproducteur, et n’a aucune perte de sangs durant ses chaleurs.

Accouplement de deux chats sphynx
Accouplement de deux chats sphynx

Fausses croyances sur la reproduction des chats

Il existe de nombreux tabous autour desquels les chats doivent se reproduire au moins une fois dans une vie.

Cependant, rien ne le justifie et la stérilisation est toujours l’option la plus recommandée, rendant l’abandon inutile. De cette manière, la mort prématurée des chatons est évitée si vous n’êtes pas en mesure de vous en occuper.

Recommandations et conseils

Le meilleur conseil est de stériliser votre chat car vous éviterez ainsi qu’il entre en chaleur de façon continue et vous éviterez d’autres maladies dans son système reproducteur .

Quels sont les avantages de la stérilisation ?

Il n’existe pour ainsi dire que des avantages à la stérilisation chez la chatte :

  • Prévient le cancer des organes reproducteurs
  • Réduit l’anxiété
  • Empêche l’animal de s’échapper de la maison
  • Mets fin aux miaulements et aux comportements ennuyeux (marquage urinaire…)

Seul le coût (environ 150 € en France) pourra mettre à frein à la stérilisation, mais le confort qui en découle est incommensurablement supérieur à la gêne occasionnée !

Questions / réponses sur les chaleurs chez le chat

En bref, maintenant vous savez si votre chat est en chaleur et ce que vous pouvez faire pour améliorer sa qualité de vie et la cohabitation avec elle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page